Visites

 855948 visiteurs

 16 visiteurs en ligne

ZERO - CORDEES - Avant 1960




C'est en 1954 que François CAVANNA et Georges BERNIER croisent leur route, dans la rédaction d'un journal de rues "Zéro" dirigé par un certain Jean NOVI, journal vendu uniquement par colportage.
CAVANNA en est devenu très vite le rédacteur en chef, et BERNIER par ses qualités exceptionnelles de vendeur, le directeur des ventes ( il parvient à écouler 35000 numéros par mois). BERNIER organisait aussi la vente de 3 autres revues de NOVI ( "Première Chance", "La revue de l'enfance et de la jeunesse", "Les Grands Parfumeurs Parisiens" ) dont il devint également directeur des ventes.
Des dessinateurs collaborent au journal ( LOB, PELLOTSCH, FRED et aussi CAVANNA sous le nom de SEPIA ) et aussi quelques rédacteurs ( Jean BRASIER, Bernard SAMPRE, et CAVANNA )



zero.jpg
Couverture d'un exemplaire de "Zéro"



En 1958, NOVI décide de rebaptiser le journal qui s'appelle désormais: "Les Cordées"
Un jeune dessinateur de 17 ans propose en 1959 ses dessins signés JIEM; il s'agit de Jean-Marc REISER

NOVI meurt d'un infarctus et c'est sa femme Denise NOVI qui reprend l'affaire, mais CAVANNA avait des rapports difficiles avec elle; l'idée de créer un journal germait, largement inspiré par l'esprit de la revue américaine "MAD Magazine", qui parodiait l'ensemble de la société américaine.

En 1960 s'organise le "putsch" contre Denise NOVI qui va aboutir à la création de "Hara Kiri".



cordees.jpg
Couverture d'un exemplaire de "Cordées" ( que je ne possède pas )


Juin 2008 : 7 numéros de la revue apparaissent sur des enchères ebay
zero_13a22.jpg

Après des enchères bien disputées, j’ai réussi à me procurer 4 exemplaires que je présente ci-dessous ; on y retrouve entre autre des textes d’André MAUROIS, Paul GUTH, CAVANNA et des dessins de FRED, SEPIA ( CAVANNA ). Il faut préciser que Paul GUTH et André MAUROIS n’ont jamais mis les pieds au journal ; NOVI achetait les articles à une agence de presse pour impressionner la clientèle.
Le Rédacteur en Chef est donc François CAVANNA, et le Directeur des Ventes, Georges BERNIER ; ZERO leur inspirera la présentation des 2 premiers numéros de "Hara Kiri" ainsi que ceux du "Baladin de Paris", qui, bien que de format plus petit, alterneront de la même façon textes et dessins.



zero_14bis.jpg
ZERO n° 14 – 1er trimestre 1955
format 23,5 x 31 cm – 20 pages
cote BDM : 15 € mais les enchères ebay ont atteint 20 / 25 €

zero_17_bis.jpg
ZERO n° 17 – juin 1955
format 23,5 x 31 cm – 20 pages
cote BDM : 15 € mais les enchères ebay ont atteint 20 / 25 €

zero_21_bis.jpg
ZERO n° 21 – novembre / décembre 1955
format 23,5 x 31 cm – 20 pages
cote BDM : 15 € mais les enchères ebay ont atteint 20 / 25 €

zero_22_bis.jpg
ZERO n° 22 – janvier 1956
format 23,5 x 31 cm – 20 pages
cote BDM : 15 € mais les enchères ebay ont atteint 20 / 25 €


Date de création : 29/12/2007 10:14
Dernière modification : 20/05/2011 10:37
Catégorie : Les Journaux - 2 - Autres journaux
Page lue 8273 fois