Visites

 915882 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

HARA KIRI MENSUEL – Année 1990 et ensuite

 

 

Hara Kiri vendu aux enchères, se trouve à la merci des contrefaçons; des tentatives de récupération du titre vont voir le jour en 1996 ( 6 numéros ), en 1997 ( 3 numéros ), puis en 2000 par André BERCOFF ( 4 numéros ), mais échoueront car on est loin de l'esprit Hara Kiri; je ne présenterai donc pas ces numéros (que je possède) très médiocres et sans intérêt.

Mais CHORON, après ces presque 30 ans d'Hara Kiri, et malgré la ruine, ne se décourage pas et va poursuivre sa production débordante dont je vais présenter quelques épisodes.



VRAI - années 1990

 

 

 

HK90-001.jpg
VRAI numéro 1: format 21 x 28,5 cm

 

 

Dans cette revue qui sortira épisodiquement dans les années 1990, CHORON produit ou réédite diverses pages déjà parues: conseils de sexologie illustrés par VUILLEMIN, jeux de vacances illustrés par VUILLEMIN, reprises des épisodes du Grand Bordel Hara Kiri,...



YETI - années 1990 et 1991

 

 

HK90-002.jpg
YETI numéro 1: format 21 x 28,5 cm sorti en novembre 1990
CHORON collabore à cette éphémère nouvelle revue ( 7 numéros ) en donnant quelques poèmes et mots croisés

 

 

 


GRODADA – 1991 à 1995

 

 

HK90-003.jpg
GRODADA numéro 1: sorti en septembre 1991.

 

 

Un jour, la petite fille de CHORON, Charlotte ( fille de Michèle BERNIER ) demande à son grand-père que SCHLINGO lui fasse un dessin; celui-ci s'exécute et lui dessine l'hippopotame GRODADA; voyant la réaction ravie de la petite, CHORON décide aussitôt de lancer un journal pour enfants; il estime que la presse est sinistrée dans ce créneau et qu'il a un énorme potentiel: faire rire les enfants.
Flanqué de ses fidèles SCHLINGO et VUILLEMIN il se lance ( une nouvelle fois ) dans la production d'un mensuel luxueux dans lequel il croit énormément. Mais manquant de moyens financiers à long terme, il ne produira malheureusement que 13 numéros et 3 hors série.

 

 

Il refera une nouvelle tentative en 1995 ( 2 numéros ), mais nouvel échec



LA GROSSE BERTHA - CHARLIE HEBDO – 1991 – 1992: épisode 1

 

 

HK90-004.jpg
La Grosse Bertha numéro 1: 17 janvier 1991

 

Début 1991, la première guerre en Irak est la motivation pour François FORCADELL, Jean-Cyrille GODEFROY et CABU de créer un hebdomadaire satirique collant à l'actualité; aussitôt ils vont recevoir la collaboration de Philippe VAL, Jean-Jacques PERONI, KAFKA (célèbre Grolandais plus connu sous le nom de Francis KUNTZ) et côté dessinateurs de SINE, WILLEM, GEBE, LEFRED-THOURON, et d'autres qui y feront leur classes comme TIGNOUS, CHARB ou LUZ et on va se retrouver un peu comme au temps de Charlie Hebdo; CHORON quant à lui n'y collabore pas, refusant d'être inféodé à toute opinion.
98 numéros vont donc sortir en 1991 et 1992, mais le 1 juillet 1992, une scission éclate et VAL et CABU qui en rêvaient, quittent le journal avec une bonne partie de l'équipe, récupèrent CAVANNA et WOLINSKI et relancent le titre de Charlie Hebdo, laissant l'éditeur et une poignée de fidèles qualifiés de "bande d'alcooliques" poursuivre La Grosse Bertha.

 


LA GROSSE BERTHA - CHARLIE HEBDO – 1992 – 1993: épisode 2

 

 

HK90-005.jpg
Charlie hebdo numéro 1: 1 juillet 1992 - le journal parait toujours

 

 

L'équipe reconstituée ressemble beaucoup à celle de la première aventure Charlie Hebdo; celui-ci trouve son créneau de journal d'humour contestataire de gauche, mais il trouve une matière inépuisable dans les affaires de fin de règne de MITTERAND et dans les nombreuses péripéties des périodes CHIRAC et les pamphlétaires et les dessinateurs s'en donnent à coeur joie; la chronique de ce vieil anar de SINE est tout aussi criante de vérité.
CAVANNA explique que CHORON refusera à nouveau d'y collaborer, trouvant le journal trop inféodé et n'allant pas assez loin dans l'agitation d'idées (pour lui c'était une équipe de "curés" qui menait le bateau).

La Grosse Bertha dirigée par GODEFROY, PERONI et ses "alcooliques" ne fait plus le poids et en janvier 1993, ils font appel à CHORON et VUILLEMIN pour la relancer; ceux-ci créent un nouvel Hara Kiri Hebdo.



LA GROSSE BERTHA - CHARLIE HEBDO – 1993: épisode 3

 

 

HK90-006.jpg
Hebdo Hara Kiri numéro 1: janvier 1993 ( = La Grosse Bertha numéro 99 )

 

 

Chaque semaine nous retrouvons Charlie Hebdo contre Hara Kiri Hebdo; CAVANNA demande à la justice d'avoir seul la paternité des titres; faute de moyens financiers, l'Hebdo Hara Kiri ne pourra produire que 10 numéros; CHORON une nouvelle fois se retrouve perdant et La Grosse Bertha n'y survivra que 6 numéros de plus; il n'y avait donc pas la place pour 2 hebdomadaires d'humour contestataire et le plus conventionnel a gagné, signe des temps, l'esprit propre à Hara Kiri n'étant plus "acceptable" actuellement sans risque de déclencher un procès venant de toute association ou groupe de pensée se sentant bafoué.
En mai 2002, la justice reconnaîtra à CAVANNA la paternité des titres Hara Kiri et Charlie Hebdo, mettant ainsi fin aux risques de contrefaçons; mais l'autre père, CHORON est déchu.



GENEREUX 1992 à 2002

 

 

HK90-007.jpg

 

 

Généreux numéro 1: revue fondée par Jean-Christophe FLORENTIN qui paraîtra mensuellement entre 1992 et 2002; on y retrouve des articles d'humour et de people largement inspirés d'Hara Kiri et CHORON y tiendra régulièrement une chronique de considérations philosophiques ou des conseils de sexologie.



ZOO - 1997 à 2000

 

 

HK90-008.jpg
ZOO numéro 1: juillet 1997

 

 

Cette revue elle aussi fondée par Jean-Claude FLORENTIN reprendra l'esprit Hara Kiri ( fausses pubs, montages photo mettant en scène des personnalités du spectacle ou de la politique ) et tout naturellement CHORON y aura sa place pour y commenter l'actualité; malheureusement ruinée par 2 procès intentés par 2 vedettes en mal d'humour qui ont cru s'y reconnaître, la revue disparaîtra après 15 numéros et on peut dire qu'après elle il n'y eut plus rien dans le presse pour les humoristes provocateurs libres ( seule l'équipe du GROLAND arrive encore à résister ).



Le CD de CHORON: BOUM BOUM BADABOUM - 1999

 

 

HK90-009.jpg
BOUM BOUM BADABOUM: le CD de CHORON sorti en 1999

 

 

CHORON produit beaucoup: ce CD contient 13 chansons, 2 instrumentaux, 1 poème et 4 pensées; c'est totalement ignoré des radios et c'est un chef-d'oeuvre ( opinion personnelle ).
En outre, il écrira plusieurs livres édités par Canal + ou un éditeur belge LOEMPIA, en général illustrés par son compère VUILLEMIN ( un génie du dessin digne successeur de REISER ), des Pensées, des Entretiens Philosophiques ( Collection Coup de Gueule - Régine DESFORGES Editions ), lancera aux Editions LOEMPIA une collection de BD érotiques, "Les Beaux Albums du Professeur CHORON". Il écrira même un opéra "Ivre-Mort pour la Patrie" qui passera sur Canal + en 1998.



La Mouise numéro 1 – 1994 à 2006

 

 

HK90-010.jpg
La Mouise numéro 1: janvier 1994 - 28 numéros sont parus entre 1994 et 2006

 

 

Je termine cette énumération par ce journal particulier créé par le professeur ( son dernier bébé ); il a remarqué que les journaux vendus sur le trottoir par les chômeurs et les miséreux ( les "paumés" comme il dit ) étaient tristes et sans couleurs; il a donc décidé de leur donner un beau journal, rigolo: des dessins des ses potes VUILLEMIN et SCHLINGO, quelques pâtes modelées d'Otho PUOL, quelques proverbes philosophiques ou pensées, quelques extraits d'Hara Kiri et le tour est joué; on fabrique un numéro sur du beau papier et on le donne à la vente à des colporteurs qui recueilleront les bénéfices de leurs ventes tout en ayant leurs charges et leurs cotisations sociales payées; CHORON retrouve ainsi ses débuts d'avant 1960 et n'hésite pas à aller sur le terrain vendre lui-même sa revue; dès qu'un numéro est épuisé à la vente, on en crée un autre ou on réédite.
CHORON montre ici sa générosité extrême puisqu'il a toujours partagé ce qu'il a récolté et ses anciens collaborateurs qui l'ont pour certains laisser tomber dans sa ruine ont pourtant été grassement récompensés de leur travail dans Hara Kiri.
Cette revue qui n'est jamais passée par le circuit des kiosques est difficile a trouver actuellement surtout en province où on ne l'a jamais vue; j'ai réussi par e-bay surtout à en retrouver 23 sur les 28 parus.

 

 

 

 

 

Le 10 janvier 2005, CHORON meurt des suites d'une leucémie, laissant un grand vide dans le monde de l'humour.

CAVANNA, qui s'était un peu brouillé avec lui après la disparition de Charlie Hebdo, sera bouleversé et reconnaîtra que CHORON était son "frère" et osera évoquer le "génie" dans ce qu'a réalisé CHORON.



 

 

 

 


Date de création : 29/12/2007 09:35
Dernière modification : 13/02/2013 12:47
Catégorie : Les Journaux - 1 - Hara-Kiri
Page lue 20214 fois